Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé sarkozy

D´après Elmercurio online, une revue espagnole s´apprête à publier des photos de Carla Bruni nue

"La romance avait déjà sa part de polémique... et le supposé mariage-express l´avait encore augmenté" note le journal online du quotidien El Mercurio de Santiago. Au Chili comme en Argentine, la "peopolisation" s´appelle "la farandole". Elle fait partie de la stratégie de communication des politiques. Et dorénavant le président français semble être entré de plein pied dans les sujets de préoccupation des médias "spécialisés". Visiblement bien informé, Elmercurio online indique dans son édition du 21 janvier 2008 que l´intérêt pour le président français Nicolas Sarkozy va continuer à augmenter, avec les images qui seront publiées dans son numéro de février par la revue espagnole DT. Un espace dans le palais de l´Elysée La publication "proposera en exclusivité des photos de la chanteuse et ex modèle Carla Bruni qui la montrent quasiment totalement nue, seulement couverte d´une bague et de longues bottes". Dans le texte, Bruni indiquerait qu…

De Betancourt à Moncayo : les chaînes du désespoir

Mélanie et Lorenzo Delloye-Betancourt publient aujourd´hui un livre intitulé "lettres à maman , par delà l´enfer". Otage des Farc depuis maintenant six ans, Ingrid Betancourt est la plus médiatisée des prisonières de la guerilla, mais à travers son témoignage et celui de ses enfants, c´est vers tous les otages que les projecteurs sont tournés. Nous vous conterons ici l´histoire d´un père. Un colombien, professeur de sciences humaines, dont l´ enfant, simple soldat de l´armée régulière, a été enlevé par les Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) il y a plus de dix ans. Un père désespéré qui a entrepris une longue marche à travers le monde pour attirer l´attention sur le sort de son fils et des centaines d´autres otages d´un conflit qui dure depuis cinquante ans !
De passage à Lyon , Gustavo Moncayo a raconté sa douleur, celle de ses proches, depuis que son fils est tombé aux mains de la guérilla. Il a raconté l´horreur de l´attente, la démence des actions menées par…

Les frais de scolarité pris en charge par la France pour tous les enfants français

A partir de cette année, l´Etat français met en place une "aide à la scolarisation des élèves français de terminale au sein des établissements d'enseignement français à l'étranger".
Au Chili, cette mesure, qui faisait partie des promesses de campagne de Nicolas Sarkozy, prend effet, selon des dispositions transitoires, à compter de l’année scolaire en cours. Elle vise à financer les frais annuels de scolarité, les droits de première inscription, les droits d’inscription annuelle. Ces frais sont couverts dans la limite du montant réellement supporté par les familles. Ils peuvent être plafonnés en cas de contrainte budgétaire pesant sur la dotation allouée au dispositif. Les conditions d´attribution
Les prises en charge sont accordées par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), sur proposition de la commission locale des bourses scolaires et après avis de la commission nationale. La famille (père et/ou mère) doit résider dans le pays où est situé l’éta…

La première rencontre Bachelet Sarkozy

Les présidents du Chili et de la France ont exprimé à l’issue de leur première rencontre officielle leur disposition à soutenir les efforts des présidents de Colombie et du Venezuela en vue de libérer les otages des FARC.
"Le Chili est toujours disponible pour collaborer avec la Colombie dans tous les domaines où cela pourrait s’avérer utile" a déclaré Michelle Bachelet.Nicolas Sarkozy a de son côté soutenu que "l’obsession de la France, c’est qu’Ingrid Betancourt soit rendue à sa famille dans les plus brefs délais".
Il y a trois semaines les présidents Alvaro Uribe et Hugo Chávez s’étaient mis d’accord sur une médiation du président vénézuelien qui devrait se rendre en Colombie le 8 octobre 2007 pour rencontrer les leaders des FARC. D´après Francochilenos.com

Actuellement sur LYFtvNews :