Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé cuivre

Le cuivre flambe de nouveau

Le prix de la tonne de cuivre est passé de 3 000 dollars en 2005 à 8 000 dollars aujourd’hui. Cette hausse suscite, de nouveaux défis pour les industriels, les négociateurs boursiers et même les policiers . En France, les vols de cuivre, devenu un métal de plus en plus précieux pour les délinquants, se multiplient.
Cette semaine une bande était arrêtée en flagrant délit à Lyon alors qu´elle venait de dérober 200 kilos de cuivre sur un chantier. Le 14 novembre, c’était à Marseille que 13 voleurs étaient appréhendés alors qu’ils tentaient de décrocher des câbles appartenant à France Télécom. La hausse des prix n’est évidemment pas étrangère à la multiplication des délits liés à ce métal. La loi de l´offre et de la demande Selon les spécialistes, l’extraction est actuellement insuffisante par rapport à la demande, Parallèlement, les spéculateurs, nous en parlions déjà l´année dernière, se sont emparés du marché. Et pour finir, la demande des pays émergents comme la Chine ou l´Inde, co…

Le cours du cuivre encore et toujours à la hausse

Selon le quotidien français Le Figaro, les grèves dans les mines du Chili continue à entrainer le cours du cuivre à ses plus hauts depuis deux mois.

Le métal rouge flambe sur les marchés mondiaux. Après avoir subi une correction courant 2006, le cuivre retrouve les faveurs du marché, au point d'afficher une progression de 27% depuis le début de l'année. A l’origine de cette poussée des prix : une grève entre les 700 employés de la mine de Collahuasi, dans le nord du Chili, et la direction collégiale du site, gérée par la société anglo-suisse Xstrata et la sud-africaine Anglo American. Les négociations pour une augmentation des salaires ayant échoué, les salariés bloquent la production du site. Les employés réclament une augmentation de 8% de leurs salaires alors que la direction leur en propose 4%.
La production du Chili enlisée par des grèves multiples
Ce site extraie annuellement 8% de la production mondiale, soit 440 000 milles tonnes de cuivre. La grève menace l’approvision…

Un nouveau débouché pour le cuivre chilien !

Elle monte, elle monte, l´économie chilienne ! Et aujourd´hui ce ne sont plus seulement les chinois qui font le bonheur des mines de cuivre (la principale production du pays), mais aussi les hôpitaux ! Selon un article du Panorama du médecin du 19 mars 2007, les hôpitaux auraient intérêt à poser des poignées de portes et des robinets en cuivre, car les bactéries résistantes y sont plus vite éliminées que sur des surfaces en laiton…
Du cuivre contre les maladies nosocomiales ?

Déjà sous l’Antiquité, les Egyptiens utilisaient le cuivre pour « stériliser » l’eau et les plaies et Hippocrate pour traiter les irritations de la peau. Une équipe britannique va peut-être relancer cet usage pour lutter contre les infections nosocomiales. Les résultats de son étude* sont en effet encourageants : sur une surface en cuivre, les souches de staphylocoque doré résistantes à la méthicilline (antibiotique) ont été éliminées en 1h30 sur des surfaces en cuivre au lieu de 4h30 sur des surfaces en laiton. E…

" Sewel, c´était le paradis ! "

Après Valparaiso et Chiloé, Sewel vient d´être déclaré patrimoine de l´humanité par l´Unesco. Très peu connue des chiliens eux-mêmes, cette ville minière de la cordillère des Andes (VIème région du Chili) regroupait à son apogée plus de 17000 persones dans un périmètre de trois kilomètres carrés. La ville, dont une partie sera reconstruite avec les fonds de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) n´avait pas de rues mais des escaliers et on ne pouvait y entrer et en sortir qu´en train.
Selon le documentariste Sébastian Dominguez qui vient de réaliser le film "Sewel, si près du ciel", tous les anciens habitants de Sewel, qui ont quitté cette ville avec la fermeture de la mine, n´ont qu´un rêve : retourner vivre à Sewel.
Le titre du documentaire a été donné par l´un des protagonistes du reportage : "on avait l´impression que les gens étaient près du ciel, qu´ils étaient comme des anges, parce qu´il n´y avait pas de disputes, c´était une ville très tranquille".

Le Chili face aux “cuivrodollars”

Selon l´hebdomadaire La Nacion domingo, le point positif dans la forte croissance de la Chine, du surgissement de l´Inde et la récupération du Japon est que les prix des matières premières ont fait du Chili un pays plus riche. Mais que faire de ces ressources inespérées ? C´est le grand débat qui anime aujourd´hui la classe politique et économique du pays.

Le cuivre, principal produit d´exportation du Chili, bat tous les jours des records sur la bourse des métaux de Londres. Au mois d´avril 2006 le cours du métal a crevé allègrement le plafond jusque là impensable de 3 dollars la livre de “grado A” . Pour l´année 2006, le cours moyen devrait atteindre les 2,33 dollars quand les prévisionnistes les plus optimistes tablaient encore récemment sur un maximum de 1.80 dollars. Les coûts de production ne changeant pratiquement pas, pour chaque augmentation de 10 cents, les caisses de l´Etat se remplissent de plusieurs millions de dollars.
Et comme les stocks de cuivre diminuent de manière cont…

Présidentielles : le miracle économique chilien en question

Selon le journal l´Expansion, seul le Brésil en amérique latine a un système de distribution plus inégalitaire que le Chili. "Le « modèle » chilien va devoir évoluer : il n'est pas assez « social ». Les brillants résultats économiques du pays ne peuvent plus masquer les profondes inégalités." Le journal les échos indique non sans surprise que ce diagnostic contestataire est venu du patronat lui même, au beau milieu de la campagne pour la présidentielle de dimanche. Une élection qui pourrait porter, pour la première fois, une femme, Michèle Bachelet, à la tête de l'Etat. Un pays bloqué institutionellement C´est que les changements apportés par les trois gouvernements de la concertation(plus de 15 ans tout de même depuis le retour de la démocratie) n´ont permis de modifier le système que de manière marginale. Il ne faut pas se voiler la face : le pays est bien bloqué et tout changement (jusqu’à maintenant au moins) n’a pu se faire qu’avec l’accord du Sénat ( et à l’inté…

Le cuivre et le peso s´envolent...avec un trader chinois

Le Chili est le premier exportateur mondial de cuivre. Une matière première qui est responsable de plus de 50% de l´économie du pays et dont le cours, depuis plusieurs années, s´envole, en même temps que le marché chinois explose. La demande chinoise est tellement forte que Codelco (la compagnie nationale) a signé un accord d´approvisionnement sur 15 ans en échange de forts investissements dans la recherche et la production. Les chinois investissent dans toute la filière, de la recherche à l´extraction en passant par le transport d´une matière, qui pour eux et pour leur développement, est aussi essentielle que le pétrole. Ce marché attire bien sûr les investisseurs, mais aussi les traders, qui jouent sur le cours de la bourse. Selon la presse financière, l´un d´eux, Liu Quibing, aurait vendu entre 150 000 et 200 000 tonnes à découvert. C´est à dire qu´il se serait engagé à livrer, avant la fin de l´année, une quantité de cuivre qu'il ne possédait pas. Selon le journal Le monde,&q…

Actuellement sur LYFtvNews :