Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé élections présidentielles

Michelle Bachelet démissionne de l'ONU et rentre au Chili

CHILI: L'ex-présidente Michelle Bachelet démissionne de l'ONU Femmes pour rentrer au Chili


Michelle Bachelet vient d’annoncer sa démission d’ONU Femmes après deux et demi à sa tête. L’ex-présidente du Chili devrait se représenter pour un nouveau mandat lors de l’élection présidentielle chilienne, qui aura lieu en décembre 2013. Le Chili l’attend avec impatience. Lire la suite sur Rfi.fr -

1973 au Chili : l´autre 11 septembre !

11 septembre 1973, des forces armées réputées loyales au pouvoir civil, démocratiquement établi, renversaient, avec une violence extrême, le gouvernement de l'Unité populaire voulu par les électeurs du Chili trois ans plus tôt.


Le Président Salvador Allende allait mourir les armes à la main dans le palais de La Moneda, après avoir rejeté avec hauteur et mépris les offres de reddition des putschistes. Au-delà de cet exemple rare de vaillance et de dignité, les sujets de réflexion ne manquent pas. Tel celui-ci : est-il concevable, par le moyen du vote citoyen, d'ouvrir la voie à une société socialiste ? En tout état de cause les Etats-Unis du couple Nixon-Kissinger n'ont pas toléré qu'une telle éventualité soit même évoquée. Dès avant la victoire électorale de la gauche chilienne, la CIA mettait en marche sa machine de terreur et de mort. Le régime Pinochet allait être son monstrueux enfant adultérin Biographie de l'auteur : Antoine Blonco est né le 4 juin 1936. Profe…

Les similitudes des parcours croisés de Michèle Bachelet et Ségolène Royal

A quelques jours du second tour des élections présidentielles françaises, il est intéressant de noter les convergences des parcours politiques et personnels de Michèle Bachelet, la présidente élue du Chili et de Ségolène Royal. Née à Dakar au Sénégal, Ségolène Royal est la fille d´un militaire de carrière, colonel d´artillerie, qui a changé plusieurs fois d´affectation avant de s´installer en France. On le sait, Michèle Bachelet est elle la fille d´un général, mort lors du coup d´Etat de Pinochet, emprisonné et torturé parce qu´il avait défendu jusqu´au bout la légalité démocratique. Très jeunes, les deux femmes ont pris parti et se sont rebellées, l´une contre l´autorité du père qui ne tolérait pas qu´une fille suive des études poussées, l´autre contre la dictature militaire qui lui avait volé son enfance. Les deux s´engageront résolument à gauche de l´échiquier politique. La première véritable lutte gagnée par Ségolène Royal a été celle pour sa liberté. Désireuse de s´engager dans de…

Le vote au Chili pour les élections présidentielles françaises

VOTE AU CHILI
A SANTIAGO, CONCEPCION, OSORNO
1er TOUR SAMEDI 21 AVRIL 2007 de 8h00 à 18h00 -
2e TOUR SAMEDI 05 MAI 2007 de 8h00 à 18h00 -
* * *
VOTE EN FRANCE
1er TOUR DIMANCHE 22 AVRIL 2007
2e TOUR DIMANCHE 06 MAI 2007

Répartition des electeurs au Chili dans trois bureaux de vote
Bureau de vote de SANTIAGO : (BV01)
Adresse du bureau : Ambassade de france au Chili -Condell 65 -Providencia - Santiago
Electeurs votant à Santiago (*) :
Les électeurs résidant dans les régions [1 à 7] et [11 à 13], c’est à dire 1ère (Iquique), 2ème (Antofagasta), 3ème (Copiapo), 4ème (Coquimbo), 5ème (Valparaiso), 6ème (Rancagua), 7ème (Talca), 11ème (Puerto Montt), 12ème (Punta Arenas), 13ème (Santiago, région Métropolitaine).
Bureau de vote de CONCEPCION : (BV02)
Adresse du bureau : LYCEE CHARLES DE GAULLE - Colo Colo 51 CONCEPCION
Electeurs votant à Concepcion (*) : Les Electeurs résidant dans la 8ème région (Concepcion)
Bureau de vote d’OSORNO : (BV03)
Adresse du bureau : LYCEE FRANCAIS CLAUDE GAY - Las Quemas - Loteo …

Les élections présidentielles au Chili

Entre un site "sérieux" et un blog étudiant, l´impartialité de l´information n´est pas forcément où l´on pourrait s´attendre . Sur la page du "Forum mondial de la démocratie électronique", il n´y a que trois candidats "sérieux" à l´élection présidentielle chilienne. En fait, comme le fait remarquer un lecteur ils sont bien quatre, Joaquin Lavin, Sebastian Piñera, Michèle Bachelet (qui est en tête des sondages), et Thomas Hirsh, ce qui paraît clair sur la photo. Un cinquième candidat, le mapuche Aucán Huilcamán, avait réuni les trente mille signatures nécessaires, mais n´a pas pu les faire valider par un notaire, comme la constitution l´exige. En fait, selon sa propre déclaration, des notaires lui ont demandé de les payer d´avance, d´autres lui ont facturé entre 600 et 1500 pesos pour chaque signature, ont imposé des restrictions d´horaires ou ne recevaient qu´une personne par jour. Le gouvernement chilien s´est montré dans un premier temps disposé à impul…

Actuellement sur LYFtvNews :