Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Lan Airlines et Tam annoncent leur union pour devenir LATAM Airlines

L'annonce a été reçue avec surprise par les milieux financiers des deux pays et les titres des deux compagnies ont augmenté fortement au cours de la séance du 13 août 2010 : la compagnie aérienne chilienne LAN Airlines (en grande partie propriété de l'actuel Président de la République, le milliardaire chilien Sebastian Piñera -voir son portrait controversé sur Wikipedia ) a officialisé son union avec la brésilienne TAM. Le nom commercial issu de cette fusion sera LATAM.

Tam, qui réalise plus de 80% des vols intérieurs au Brésil, est déjà un géant de l'aviation et LanChile une entreprise très prospère avec une position dominante dans de nombreux pays d'Amérique latine. La compagnie chilienne, fondée par Arturo Merino Benitez (l'aéroport de Santiago porte son nom), existe depuis 1929. Présente aujourd'hui au travers de ses filiales, en Argentine, en Equateur, au Pérou, elle dessert 48 destinations vers l'Amérique latine, les Etats Unis mais aussi l'Europe et l'Océanie.

Naissance d'un nouveau géant
Le nouveau groupe, Latam Airlines Group, sera le plus important en Amérique Latine avec une flotte de 241 avions  et plus de 40 000 employés desservant 115 destinations dans 23 pays du monde.  Le processus de la fusion devrait se terminer au plus tard dans les neuf mois.

LAN Airlines amène dans la corbeille ses filiales au Pérou, en Argentine et en Équateur et les spécialistes des affaires financières notent qu'en 2009 les deux compagnies "avaient enregistré 8,5 milliards de dollars de revenus et avaient transporté plus de 45 millions de passagers". Pour le Fret, les deux compagnies avaient transporté 832 000 tonnes de marchandises.

TAM, la plus grande compagnie aérienne du Brésil, représente 43% du marché national en juillet 2010 et plus de 80% des liaisons internationales au départ du Brésil. Membre du réseau Star Alliance, la compagnie brésilienne apportera au groupe Latam ses 44 destinations nationales ainsi que 18 vols directs internationaux avec les États-Unis, l’Europe et l’Amérique du Sud.

LAN Airlines est, elle, membre du réseau Oneworld (British Airways, American Airlines...). Elle a aussi des accords de partage de codes avec Iberia et de nombreuses autres compagnies. 

Le Groupe Latam deviendra donc un nouveau géant de l'aéronautique. La fusion devrait permettre selon les experts "une économie annuelle de 400 millions de dollars en frais de gestion".

G.R.



Commentaires

Articles les plus consultés