Accéder au contenu principal

Le Chili n´importera plus de... sperme !

La première banque de sperme d’Amérique du Sud ouvre à Santiago. Finies les importations étrangères et ...finis les hommes?
Le Chili, dans le cadre d‘un programme espagnol de l’Institut Valenciano pour l’Infertilité (IVI), accueillera la première banque de sperme d’Amérique du sud. Les premiers échantillons chiliens seront disponibles dès le milieu de l’année 2008, mais en attendant la banque tournera avec des dons espagnols. Si faute de législation, les célibataires y ont accès, c’est avant toute "une solution pour les couples dont l’ homme est stérile, atteint d’anomalie génétique ou d’une maladie sexuellement transmissible". Selon Lola Sorrenti , du "petit journal de Santiago", les Chiliennes pourront maintenant se passer d'un compagnon pour avoir un bébé. Il en coûtera tout de même 225 000 (325 euros)alorsque le salaire minimum est de 100000 pesos (150 euros).
Jusqu´à présent il fallait importer du sperme
Les couples infertiles devaient jusqu´à aujourd´hui faire appel à des dons étrangers qui, selon Lola Sorrenti, "garantissaient, bien peu de ressemblance du futur bébé avec le papa". Avec les dons chiliens ce sera plus facile et même prévu (donneur et receveur auront des caractéristiques physiques et sanguines compatibles).
Quelques restrictions d´ordre éthique, mais les femmes célibataires devraient pouvoir faire appel au don de sperme.
Contrairement aux USA où il existe un marché du don de sperme, permettant le choix de la couleur des yeux, des cheveux, de la taille, du QI, il ne sera pas possible au Chili de choisir son donneur... Mais contrairement à la législation française, au Chili les femmes célibataires devraient pouvoir faire appel à la banque du sperme et donc avoir la possibilité de... faire un bébé toutes seules !




Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :