Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2008

Liberté de la presse : le Chili bon élève, mais peut mieux faire !

D´après le rapport de Reporters Sans Frontières, qui publie chaque année un point sur l´état des libertés des journalistes, "les agressions auprès de cette profession sont aujourd´hui plus rares, mais les autorités - en particulier les forces de l’ordre -, restent méfiantes vis-à-vis des médias, dont nombre de journalistes dénoncent l’extrême concentration".
Le rapport de RSF pointe "la très grande méfiance des acteurs du système pénal envers la presse. Dans les cours d’appel et les hautes juridictions, l’accès des journalistes aux audiences continue de dépendre du bon vouloir des magistrats" . En 2007, le Collège des journalistes et l’Association de la presse judiciaire ont dû monter au créneau lorsque la Cour suprême a adopté un arrêt interdisant à la presse de se déplacer et de communiquer dans les enceintes judiciaires. "L’arrêt, voté contre l’avis du président de la haute juridiction, Enrique Tapia, a provoqué un véritable tollé, au-delà même de la profess…

JC Decaux installera des sucettes à Santiago, en attendant les bicyclettes ?

L´entreprise française JCDecaux, célèbre pour la mise en place des vélos en libre service à Lyon et dans de nombreuses grandes villes de France, vient de remporter l'appel d'offres de Mobilier Urbain de Santiago du Chili .

Désormais numéro un de la communication extérieure en Europe et en Asie-Pacifique -et numéro deux mondial-, l´entreprise lyonnaise vient d´annoncer qu´elle a remporté, à la suite d’un appel d’offres, le contrat de mobilier urbain de la ville de Santiago du Chili. 580 faces publicitaires Ce contrat, pour une durée de 15 ans, comprend le design, l’installation, l’entretien et la commercialisation de 125 abribus publicitaires, des "sucettes" horloge, une quinzaine de panneaux de 8m² ainsi que 125 bornes de propreté et 4 JEI (Journaux électroniques d’information). L’ensemble de ces mobiliers représente 580 faces publicitaires. La ville de Santiago a choisi le design Philip Cox pour ses nouveaux mobiliers. Jean-Charles Decaux, codirecteur général de JCDec…

Un festival du cinéma Chilien en France !

Le festival du cinéma documentaire chilien se déroulera du 19 au 26 février au "Latina" à Paris C´est la seconde édition de ces rencontres, durant lesquelles seront présentées de nouvelles œuvres "qui témoignent, selon le cinéaste documentariste Patricio Guzmann, ("la mémoire oubliée", "le cas Pinochet") du singulier développement de ce pays lointain".
La renaissance du cinéma documentaire au Chili –couronnée par de nombreux prix internationaux– est une grande satisfaction pour Patricio Guzmann, car "autant dans la période de la dictature que dans les premières années de la transition politique, le documentaire chilien a été coupé du monde. Pendant 20 ans, le pays a perdu tout contact avec les principales sources de production internationale dans ce domaine. Il n’y entrait pas de production européenne. Il n’y entrait pas de réalisateurs (même pas leurs noms). Il n’y entrait pas de nouveaux procédés. Aucun contact ni avec les producteurs, ni…

Un nouveau "tourisme des vins du nouveau monde"

Grâce à la douceur de son climat méditerranéen, la région de Santiago est une terre de vignobles. Un séjour original dans la vallée de Colchagua offre la découverte du patrimoine viticole et historique du pays.

Le site Vacances pratiques publie un très intéressant dossier sur la "route des vins" du Chili. L´auteur, Hortense Des Dorides, propose une visite du domaine viticole de Santa Cruz qui "accueille les visiteurs pour un voyage à travers l'histoire". Le vin étant indispensable aux espagnols pour la célébration de la messe, ce sont eux en effet qui ont implanté les premiers cépages. Seul pays au monde à être épargné par la maladie du phylloxéra, le Chili a récupéré de nombreux cépages, dont le Carménère, aujourd'hui disparu en France. "Perché sur la colline Charmàn, à laquelle on accède par un téléphérique, un petit village indigène a été recréé. Il met en scène le mode de vie des Mapuches, Rapa Nui et Aimarà, les peuples originels du Chili qui vi…

Le portrait d´Ingrid Betancourt,otage des Farc en Colombie, affiché devant l´hôtel de ville de Lyon

Le portrait d´Ingrid Betancourt a été installé sur le portail de l´hôtel de ville de Lyon le samedi 9 février, au cours d´une manifestation organisée par "Otages du monde" à laquelle participaient Fabrice Delloye et son fils, Lorenzo Delloye-Betancourt.




En présence de Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon, Lorenzo, le fils d´Ingrid, qui avait 13 ans lorsque celle-ci a été enlevée, a déclaré : " Les Farc (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie ndlr) n’ont plus le temps... Maman est une bougie qui est en train de s’éteindre" . Il a rappelé la position de la famille, qui appelle à l´arrêt de toute tentative de libération à la force et à la négociation pour obtenir la libération de tous les otages, sains et saufs. " La médiatisation, c’est une assurance-vie pour un otage ", a précisé son père, l´ex mari d´ Ingrid Betancourt Fabrice Delloye.

Lorenzo Betancourt, très ému devant le portrait de sa mère, souhaite faire comprendre "le rideau de fer construi…

Le Chili n´importera plus de... sperme !

La première banque de sperme d’Amérique du Sud ouvre à Santiago. Finies les importations étrangères et ...finis les hommes? Le Chili, dans le cadre d‘un programme espagnol de l’Institut Valenciano pour l’Infertilité (IVI), accueillera la première banque de sperme d’Amérique du sud. Les premiers échantillons chiliens seront disponibles dès le milieu de l’année 2008, mais en attendant la banque tournera avec des dons espagnols. Si faute de législation, les célibataires y ont accès, c’est avant toute "une solution pour les couples dont l’ homme est stérile, atteint d’anomalie génétique ou d’une maladie sexuellement transmissible". Selon Lola Sorrenti , du "petit journal de Santiago", les Chiliennes pourront maintenant se passer d'un compagnon pour avoir un bébé. Il en coûtera tout de même 225 000 (325 euros)alorsque le salaire minimum est de 100000 pesos (150 euros). Jusqu´à présent il fallait importer du sperme Les couples infertiles devaient jusqu´à aujourd´hui …

Actuellement sur LYFtvNews :