Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Le film "Rue Sante Fe" de Carmen Castillo, sort sur les écrans français

Le documentaire Rue Santa Fé, qui sort sur les écrans français cette semaine, a été sélectionné au dernier Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard. Tout au long du film, l´auteur, Carmen Castillo, accompagne le spectateur et raconte le retour au pays d'une exilée politique.

"L'arrogance des vainqueurs, l'impunité des criminels, l'amnistie générale me submergent", dit elle. Après le coup d'Etat de 1973 et l'assassinat de Salvador Allende, Carmen Castillo, jeune historienne et militante du MIR, se cache à Santiago pour échapper à la répression. Pendant dix mois, elle vit clandestinement dans une maison de la rue Santa Fe en compagnie du fondateur du MIR, Miguel Enriquez, jeune médecin, et de leurs deux filles de quatre ans.
Le 5 octobre 1974, la maison est prise d'assaut, Miguel Enriquez est abattu et Carmen, enceinte et blessée, est transportée à l'hôpital. Sous la pression internationale elle est expulsée et s'installe en France.
Retour à Santiago
Trente ans plus tard, au fil de ce journal filmé, elle retourne rue Santa Fe et mène l'enquête, accumule les témoignages, taraudée par une angoissante question : "Notre combat valait-il la peine ?". Le film se veut aussi "une poignante réflexion sur l'engagement politique et ses sacrifices, ainsi qu'un document brut sur l'histoire de la gauche au Chili".
Carmen Castillo découvre au cours de son périple dans le Chili contemporain, "que son pays a moins besoin de commémorations et de martyrs que de justice sociale". Elle affronte aussi le profond sentiment d'abandon vécu par les enfants de militants, dont les siens.
"Le Chili reste le laboratoire de l´ultralibéralisme"
"Malgré la victoire aux élections de Michèle Bachelet... le Chili reste le laboratoire de l'ultra libéralisme dans le monde", estime Carmen Castillo, "alors il est compliqué là-bas de faire entendre notre histoire".


Commentaires

Articles les plus consultés