Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Hugo Chavez officialise la "banque du Sud", sans le Chili

Selon l´accord signé par six pays d´amérique latine, la banque du sud devrait limiter son action à l´amérique latine et "financer les pays de manière équilibrée et stable". La priorité sera de "renforcer l´intégration, réduire les asymétries et promouvoir l´équité dans la répartition des investissements".


Le projet a vu le jour au cours d´une rencontre entre Nestor Kirchner et Hugo Chavez en 2004. D´autres pays se sont investis peu à peu, mais certains du bout des lèvres. Le Chili par exemple a participé aux rencontres préliminaires comme observateur mais il a décidé finalement de ne pas entrer dans cette banque. De même, la Colombie s´est retirée du projet récemment. Les ministres de l´économie des différents gouvernements devront maintenant se réunir pour définir les modalités de financement de cette banque qui se veut "une riposte latino-américaine au Fonds monétaire international (FMI) qui a appauvri les peuples d'Amérique latine".
Un capital de 7 milliards de dollars
La banque sera dotée au départ d'un capital de sept milliards de dollars. La Banque du Sud rassemble pour le moment le Venezuela, le Brésil, la Bolivie, l'Equateur, l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay. La Banque du Sud aura son siège à Caracas et les sept pays fondateurs espèrent obtenir l'adhésion des cinq autres pays sud-américains: le Chili, la Colombie, le Pérou, le Guyana et le Surinam.
La nouvelle banque n'imposera, selon ses créateurs, "aucun monitoring indigne pour les peuples, contrairement au Fonds monétaire international ou à la Banque Mondiale".


Commentaires

Articles les plus consultés