Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



La renaissance du football chilien


Le football chilien a connu ses heures de gloires à la fin des années 90 (8e de finale en 1998, emmené par ces deux idoles Ivan Zamorano et Marcelo Salas mais aussi Pablo Contreras, Pedro Reyes et Clarence Acuña. Après une traversée du désert (excepté le bronze aux JO 2000, le Chili porté par une génération talentueuse croit de nouveau en ses chances et compte bien briller sur la scène continentale puis internationale.
Le Chili nourrit de grosses ambitions cette année, l’objectif étant de remporter la Copa América 2007, coupe qu’il n’a jamais remporté au cours de son histoire. Trois catégories de joueurs constituent la sélection nationale:
- les "expatriés": «el mago» Valdivia (idole de Palmeiras), Maldonado (Santos), «Matigol» Fernandez (Villareal), Mark Gonzalez (Liverpool) et Pizarro (AS Roma),
- les meilleurs joueurs du championnat national: les attaquants «el Chupete» Suazo (goleador mondial 2006), Luis Nuñes et Villanueva, les milieux Moya, Gonzalez et les défenseurs Roco et Rieloff,
- la nouvelle génération: Alexis Sanchez et Arturo Vidal.
Confrontés aux pillages des clubs argentins, mexicains et à un degré moindre brésiliens, les clubs en partenariat avec la fédération, ont consenti d’importants efforts pour développer la qualité de la formation. Et cette politique commence à porter ses fruits. Les jeunes chiliens à l’instar de leurs voisins argentins et brésiliens commencent à attirer les clubs européens: après Matigol Fernandez parti au Villareal, et Alexis Sanchez transféré à l’Udinese (3M€), Arturo Vidal, joueur du Colo Colo (meilleur club chilien), vient de signer avec le Bayer Leverkusen (7,5 M€). Ce 2 derniers sont les «fers de lance» des -20 ans chiliens qui comptent également: Grondona, Medina, Medel, Godoy et Silva, tous titulaires en clubs. Les -20 du Chili pourraient bien surprendre de nombreuses équipes lors de la prochaine coupe du monde de la catégorie au Canada.
A l’instar du championnat argentin, le football chilien fondé sur la tactique et la technicité, est très intense aussi bien sur que hors du terrain. Le championnat s’est véritablement amélioré ces dernières années, tiré par l’inévitable Colo Colo, l’Universidad Catolica et l’Audax Italiano, les 3 meilleurs clubs des 2 dernières années.
Colo Colo est toujours un des meilleurs clubs d’Amérique du Sud (Top 20 mondial), notamment après son excellente saison 2006: demi-finale en Libertadores et finale en Sul-America. Le principal atout d’une équipe composée pour l’essentiel d’internationaux est Humberto Suazo (Copa Libertadores 2006 et 2007: 15 buts/14 matchs), élu dans l’équipe type sud américaine 2006.
Voilà un rapide état des lieux du football chilien, peu connu en France, mais qui compte bien profiter de la Copa America et de la Coupe du monde des -20 ans pour s’ériger comme la 3ème puissance d’Amérique du Sud.
Article tiré du site Sportvox.fr

Commentaires

  1. Pasé por aqui..casi no entiendo niuna weá..pero me estoy aclimatando.. por que estoy programando mis vacaciones a Europa.
    Agradeceré cualquier contacto de compatriotas que me den una mano pa no andar tan perdio en el viejo continente.
    Saludos.. y gracias.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés