Accéder au contenu principal

Les quatre axes du gouvernement de Bachelet


Tous les 21 mai, les présidents de la république chiliens présentent un compte rendu de leur activité devant le congrès. A seulement 70 jours de son investiture, Michelle Bachelet n´a pas dérogé à la règle et a présenté les quatre axes "cruciaux" de son mandat :

- la réforme du système de prévivion (retraites et santé)
- l´amélioration de l éducation avec la création de milliers de jardins d´enfants et de crêches, l´amélioration de la formation des professeurs et la définition de 100 écoles et 50 lycées prioritaires au Chili.
- le développement de la recherche et l´investissement entre autres par l´attribution de bourses pour étudier à l´étranger.
- La mise en place d´une politique de l´environnement et d´amélioration de la qualité de vie dans les quartiers.

Sur l´égalité hommes femmes, la présidente n´a pas annoncé, comme on s´y attendait, de loi spéciale pour imposer des quotas. Mais elle a rappelé que son gouvernement est le premier gouvernement paritaire de l´histoire du Chili et a insisté sur la nécessité que cette politique s´étende à tous les niveaux de la société y compris au parlement.

A propos de l´argent du cuivre, elle a rappelé que l´histoire de l´amérique latine montre trop souvent des sommets qui ont terminé en crise, rappelant que la vente de matières primaires ne garantit pas les bases d´un développement durable. " Ne nous trompons pas, a t´elle insisté, les prix forts du cuivre sont transitoires et nous devons administrer ces ressources exceptionnelles avec prudence, ce qui implique d´en dépenser une partie et économiser une autre".
Pour que les énormes excédents du cuivre ne provoquent pas une destabilisation de la monnaie, les économies seront déposées à l´étranger et des fonds seront créés , un pour la stabilisation économique et sociale et un autre pour la garantie des retraites.
Sur la partie qui sera investie directement, la présidente a annoncé l´achat à l´étranger de matériel médical pour les hôpitaux, d´ambulances, d´avions pour combattre les incendies ...

Michelle Bachelet a aussi parlé des transformations politiques qu´elle veut apporter au pays durant son mandat de quatre ans. Avant 2010 donc, sa volonté est de redonner le droit de vote aux chiliens de l´étranger et de réformer le système électoral binominal, hérité de la dictature.



Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :