Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2006

La crise des retraites au Chili

Le modèle chilien est un cas d´école puisqu´il a été instauré en 1981 en pleine dictature par des économistes de l´école de Chicago, chantres du libéralisme. Ce système de fonds de pensions privés est financé uniquement par les travailleurs. Les entreprises ne cotisent pas mais elles doivent prélever la cotisation (obligatoire) à la source, sur le salaire brut, et la verser au fond choisi par le salarié. Le fond de pension (ou AFP) doit gérer l´argent par des placements en bourse ou des prêts aux entreprises, avec un taux de risque défini en fonction de l´âge du cotisant. Ce système de capitalisation est supervisé par une “superintendance des AFP”. Il est toujours défendu bec et ongles par José Piñera, ex ministre de l´économie de Pinochet, et l´un de ses principaux initiateurs.
Pour l´économiste Manuel Riesco, directeur de l´école d´ingéniérie commerciale de l´université Arcis, “le système des Afp, plus qu´un système de retraite, est un système d´économie forcé par lequel les salariés…

Le Queen Mary II à Valparaiso

Pour la seconde fois cette année , le Queen mary 2 fait escale à Valparaiso. Tout un spectacle pour les habitants du port. Des milliers de personnes se regroupent pour voir le plus grand paquebot du monde. Quelques chiffres : Longueur 345 mètres- Hauteur: 72 metres- Largeur: 41 metres- Vitesse: 55 km/h- Passagers: 2.620 - Equipage: 427 Composition - 1.310 suites et cabines- Salle informatique- Casino- Night club- Bars- 3 Piscines- Planetarium- Bibliothèque-Magasins-Théâtre-Cafés-Gymnase et Spa- Terrain de golf !!- Jardin intérieur- Zone enfants- Chenil...


Et pour ceux qui ne connaissent pas encore Valparaiso, voici un lien vers un site de photos...




Bachelet : les anti avortement crient au loup !

La présidente Michèle Bachelet n´avait pas encore pris possession de son bureau à la Moneda que, déjà, les organisations traditionalistes criaient au loup !. Dans un article intitulé "la peur que Bachelet introduise le Chili dans la géographie de la mort", la revue Hispanidad déduisait du premier discours de la nouvelle présidente, dans lequel elle se proposait "d´approfondir la démocratie au Chili", qu´elle "prétendait légaliser l´avortement" dans ce pays.
Selon Eulogio Lopez, directeur de cette revue espagnole, "Les politiques pro avortement sont toujours les mêmes : beaucoup d´euphémisme, beaucoup de mensonges et application graduelle... Rappelez vous que la femme de Néstor Kirchner, Cristina Fernández, est arrivée à la Casa Rosada en niant que le nouveau gouvernement allait introduire l´avortement en Argentine. Regardez maintenant, l´avortement existe en Argentine, en contradiction avec la Constitution". Pour l´organisation chilienne Action …

Les chiffres du Chili 2006

Selon les informations de la chambre de commerce de Santiago reprises par la Nación domingo du 12 mars 2006, on estime à 6.7 millions le nombre d´utilisateurs d´internet dans le pays, ce qui correspond à 43% de la population totale. Jusqu´au mois de juin 2005, il y avait prêt de 940 mille connections dans le pays, parmi lesquelles 620000 correspondaient à des connections haut débit. Selon un rapport du secrétariat d´Etat à l´économie, ce dernier chiffre aurait augmenté à 700000 pour le mois dernier. Une économie dynamiquePopulation : 16 millions d'habitants, dont 6 millions concentrés dans la métropole de Santiago.
Rétablissement de la démocratie : 1989.
Croissance : 6,3%, en 2005. Prévision de 5,5% en 2006.
Mortalité infantile : 8,8 pour 1 000 (la plus basse du continent).
Espérance de vie : 76,6 ans.
Chômage : 7,4%.
Pauvreté : 18% (40% en 2000).
Principales destinations des exportations : Etats-Unis, Japon, Chine, Corée du Sud, Hollande, Brésil, Italie et Mexique (les exportations cont…

Le nouveau style Bachelet au Chili

Michèle Bachelet assume depuis le 11 mars la présidence du Chili. Le transfert du mandat s´est effectué à Valparaíso en présence d´une trentaine de chefs d´Etats étrangers, dont Evo Moralès, le président de la Bolivie, un pays avec lequel le Chili entretient des relations diffíciles. La nouvelle présidente disposera de seulement quatre ans non renouvelables pour assumer ses défis, en particulier la réduction des inégalités et la réforme des retraites. Dans un pays marqué par une forte croissance économique, les précédents gouvernements de la concertation démocratique ont obtenu une réduction substantielle de la pauvreté (de 40% à 18% de la population). Mais le Chili reste toujours l’un des pays les plus inégalitaires du monde : 80% de l’économie reste concentrée entre les mains d´une vingtaine de groupes familiaux et cette concentration s´est encore accentuée au cours des dernières années.

Les relations avec l´ amérique latine :
Dans le domaine international, la nouvelle présidente dev…

Des peintures rupestres au Chili

Suite à la dernière expédition franco-chilienne en Patagonie , plus d'une quarantaine de peintures rupestres remontant à l'époque précolombienne ont été découvertes sur l'île Madre de Dios, à l'extrême sud du Chili, à 340 km au nord de la localité de Punta Arenas. Selon le responsable français de l'expédition Bernard Tourte, ces peintures proviennent des indiens Alacalufes (dits aussi Kaweskars), peuple nomade et marin vivant de la pêche au milieu des fjords, dans cette région froide et déserte, la plus méridionale de l'Amérique du Sud.




Le Chili va taxer les billets d’avion.

Suite à la conférence sur les financements innovants du développement qui s’est close le 1er mars à Paris, treize pays ont décidé d´imposer une contribution de solidarité sur les billets d’avion et 38 pays au total se sont engagés à financer et gérer l’achat de soins pour les pays pauvres. Dans le groupe pilote, on retrouve le Brésil, le Chili, Chypre, le Congo, la Côte d'Ivoire, la Jordanie, le Luxembourg, Madagascar, l’Ile Maurice, le Nicaragua et la Norvège qui ont décidé de suivre l’exemple donné par la France et le Royaume-Uni. La taxe sur les billets d’avions financera l’aide au développement et la lutte contre les pandémies. L’argent récolté devrait notamment permettre de fournir des médicaments contre le sida et le paludisme. Cette contribution de solidarité sera d’un montant compris entre 1 et 40 euros, selon la distance parcourue et la classe dans laquelle le passager voyage.




Actuellement sur LYFtvNews :