Accéder au contenu principal
Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Le cuivre et le peso s´envolent...avec un trader chinois

Le Chili est le premier exportateur mondial de cuivre. Une matière première qui est responsable de plus de 50% de l´économie du pays et dont le cours, depuis plusieurs années, s´envole, en même temps que le marché chinois explose. La demande chinoise est tellement forte que Codelco (la compagnie nationale) a signé un accord d´approvisionnement sur 15 ans en échange de forts investissements dans la recherche et la production. Les chinois investissent dans toute la filière, de la recherche à l´extraction en passant par le transport d´une matière, qui pour eux et pour leur développement, est aussi essentielle que le pétrole. Ce marché attire bien sûr les investisseurs, mais aussi les traders, qui jouent sur le cours de la bourse. Selon la presse financière, l´un d´eux, Liu Quibing, aurait vendu entre 150 000 et 200 000 tonnes à découvert. C´est à dire qu´il se serait engagé à livrer, avant la fin de l´année, une quantité de cuivre qu'il ne possédait pas. Selon le journal Le monde, "le trader, pris à la gorge, aurait été contraint d'acheter ce cuivre à un cours supérieur, entraînant des pertes colossales pour ses clients chinois et pour les intermédiaires londoniens sur lesquels il s'était appuyé pour mener à bien ses manipulations". Ses efforts désespérés pour dissimuler ses énormes pertes auraient creusé un gouffre financier estimé à plusieurs centaines de millions de dollars. Pendant ce temps, le cours du cuivre atteint des reccords inégalés et le cours du dollar s´effondre face au peso chilien.
Au Chili, tout le monde ne se réjouit pas de cette situation : si le gouvernement est heureux d´annoncer des bénéfices records de la société nationale, la production atteint son niveau limite et la chute du dollar met en péril les autres exportateurs, en particulier les producteurs de fruits, de vin et de saumon, des secteurs eux aussi très importants pour l´économie, surtout en matière d´emploi. Selon la Tercera , on peut déjà voir que les investissements dans le secteur de l´agriculture et de la pêche s´est arrêté et celà est un effet de la baisse du dollar.
D´un autre côté, la baisse du dollar favorise les importations et le Chili, qui maintient depuis plusieurs années une bonne santé économique a signé plusieurs accords de libre commerce qui réduisent, voire annulent les taxes sur les produits importés.






Commentaires


Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :









En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Vous êtes le ème visiteur