Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Un téléphérique à Valparaiso

Le dernier conseil municipal de Valparaiso a approuvé le projet d´une entreprise française, de créer un téléphérique pour relier le port à la ville nouvelle de Curauma. Ce projet est la copie d´une expérience realisée à Medellin en Colombie (photo ci-contre) où le téléphérique de "Metrocable" a rencontré un très fort engouement parmi les populations des hauteurs de la ville. Il accueille aujourd’hui près de 45 000 voyageurs quotidiens, qui n’hésitent pas à faire jusqu’à 20 minutes de queue pour remonter en fin de journée aux heures de pointe. Son succès a même dépassé les limites de la ville, pour devenir une véritable attraction dans tout le pays. À tel point que la municipalité a dû aménager des cabines "spéciales touristes" !
Reste que le projet à Valparaiso peut paraître incongru quand on sait que la municipalité est à un tel niveau de surendettement que des huissiers ont récemment vidé les bureaux de leurs photocopieuses, meubles et ordinateurs pour payer les cotisations sociales des employés . Sur les blogs et dans les sites internets, le débat est ardent . Par exemple sur Granvalparaiso, un site d´information libertaire, ou sur le forum Valparaisonuestro. Là, le scepticisme face aux grands projets financés par la Banque Interaméricaine de Développement (BID) fait place au dégout quand un forumeur rappelle que ce mois-ci encore un vagabond est mort brûlé dans ses couvertures. Il dormait dans le bâtiment abandonné du port surnommé “la ratonera”. Sur le site el verdaderovalparaiso.tk, lautaro Triviño parcourt la ville avec son appareil photographique et porte un regard désespérant : chiens errants, arbres décapités, état lamentable des rues, disparition du mobilier urbain, et ce phénomène étonnant de “déconstruction” des bâtiments : là où dans d´autres villes on rajoute des étages aux maisons, à Valparaiso, de nombreux bâtiments sont petit à petits amputés de leurs étages supérieurs devenus trop dangereux.
Reste que, dans sa vision sans concession de sa ville, l´auteur du site ne dit pas que Valparaíso est toujours le lieu du rêve, de la bohème et de la fête. Une ville humaine en bouillonnement constant devenue capitale culturelle du Chili et qui, telle le Phénix, ne demande qu´à renaître de ses cendres, comme le montre l´excellent journal photographique Huelladigital .





Commentaires

  1. Buen blog francés sobre nuestra tierra, espero aprender más de este idioma para ir leyéndote periódicamente. Excelente sitio.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que valpo n'est pas que ce qu'il montre. Mais je pense qu'il faut quand même faire un peu attention (je parle des autorités, mais uniquement...), prendre un peu plus soin de la ville...
    Sinon je conseille de rester quelques semaines dans cette ville vraiment incroyable (malgré quelques puces ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés