Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



"Arturito" découvre un trésor dans l´île de Robinson : info ou intox ?

Ces deux photos ont un lien avec Robinson Crusoé qui a donné son nom à une île du Chili. Il y a quelques jours, Manuel Salinas, de l´entreprise Wagner technologies, a annoncé que son robot appelé par la presse "Arturito" ou "petit Arthur", a découvert le trésor enterré par des pirates sur cette île (pas moins de 800 tonnes d´or et de pierres précieuses). A peine l´entreprise a t´elle annoncé sa découverte, qu´une polémique s´est ouverte pour savoir comment l´Etat et le découvreur allaient se partager le butin. Pour le ministre de l´éducation Sergio Bitar, pas de doute, c´est 100 % pour l´Etat. Dans ce cas l´entreprise menace de ne pas donner les coordonées pour l´excavation. Les juristes se déchirent sur l´appellation de la découverte . S´il s´agit d´une découverte archéologique, la répartition sera bien sûr différente, d´autant que la loi a prévu 25% pour le découvreur, si il est étranger (rien n´est indiqué si il est chilien). Les habitants de l´île , eux, sont plutôt sceptiques, en particulier ceux qui travaillent depuis des années pour celui qu´ils appellent le "Gringo", un américain qui a dépensé une fortune pour mettre à jour ce fameux trésor.
L´histoire pourrait paraître un coup de bluff d´une société en mal de publicité si "Arturito" n´avait pas en quelques semaines défrayé plusieurs fois la chronique. Il a en effet permis à la justice de découvrir le corps de l entrepreneur Francisco Yurascek, disparu depuis plus d´un an, ainsi qu´une énorme cache d´armes enterrée dans l´ex enclave allemande de Colonia Dignidad.
Selon un article du New scientist, le robot fonctionne comme un GPR, ou georadar, il localise les objets ou les structures enterrées par le rayonnement électromagnétique en mesurant le signal reflété, qui est alors représenté par une image tridimensionnelle. Mais pour certains scientifiques, il parait "très, très difficile" de distinguer des métaux à moins d´employer d'autres techniques en combinaison avec le GPR. D´après Manuel Salinas, il suffit d´entrer dans l´ordinateur la "structure atomique" de ce qu´il doit chercher et il peut le trouver jusqu´à 5000 mètres.
Reste que l´inventeur d´Arturito a donné dans La Nacion domingo du 02 octobre 2005 une interview qui pose plus de question qu´elle n´apporte de réponse :
Il insiste sur le fait qu´il n´est pas intéressé par l´argent mais qu´il veut seulement aider le monde. Il n´a rien facturé pour trouver Yuraszeck, ni pour appuyer les investigations de Colonia Dignidad. Il indique par ailleurs qu´il se prépare à voyager dans les prochains jours dans la forêt de Puerto Rico pour participer aux recherches de 60 personnes perdues il y a quarante ans dans un accident d´avion.

Quel type de recherche peut effectuer le robot ?
- De tout : argent, ossements, cheveux, dents, cuivre, or, eau, pétrole...

Des substances en poudre aussi ?
- Oui

De la drogue ?
- Mmmm... Je ne me mets pas la dedans, j´aurais tous les cartels de la drogue qui frapperaient à ma porte...

C´est vrai que les américains veulent acheter "Arturito" ?
- Il y a plusieurs pays qui veulent me l´acheter. Mais je l´ai fait pour le Chili. Vous imaginez : je vais dans le désert et je découvre de l´eau. Le bénéfice de la machine est supérieur à mille trésors . Le trésor est le produit d´un pillage... Le Tr Araña n´est pas en vente, je l´ai fait pour sortir le Chili du sous développement.




Commentaires

Articles les plus consultés